Le cidre de Coat-Albret

0

cidre_« Le Cellier du bois d’Albret » de Bédée à l’ouest de Rennes illustre à merveille le renouveau des cidreries artisanales de ces 30 dernières années. Une renaissance qui a permis de conserver les vergers historiques. La cidrerie produit 350 000 bouteilles/an. Elle se fournit auprès de 110 producteurs de pommes qui ont des petits vergers plantés en vieilles variétés. La tonne de pommes est payée 160 € contre 110 € pour le marché. «Cela permet aux producteurs de gagner leur vie. Ce qu’on leur demande surtout c’est de ne pas traiter. » détaille Morgan Berthelot, responsable de la Cidrerie. Brut, fruité ou demi-sec, le cidre Coat Albret est un cidre équilibré et d’une rare élégance en bouche.

La cidrerie tente également de relancer les consignes pour les bouteilles. «Cela revient moins cher de les laver que de les recycler» explique Morgan «et en plus on créée un emploi. Mais tout ça ne plaît pas forcément au lobby du verre comme Saint-Gobain. »

www.coat-albret.com/

Où trouver le Coat-Albret à Paris ? A l’épicerie du Breizh Café (Paris 4)

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.