Vienne, berceau de la gastronomie française ?

0

Et si Lyon n’était pas la capitale gastronomique française ? Et si c’était Vienne, 25 km plus au sud en longeant le Rhône, à qui revenait le titre de berceau de la gastronomie et de la civilisation du vin en France.

Vienne, cité antique, le long du Rhône
Il y a 2000 ans, la grande ville romaine, trait d’union commercial de la Méditerranée et de la Germanie, toisait ses voisines avec son forum, son temple d’Auguste et de Livie (encore debout), ses entrepôts, son théâtre antique (celui qui accueille chaque été le festival de jazz). Vienne alors si prospère qu’un notable de la ville avait obtenu de l’empereur Caligula la main de sa sœur. Au grand dam des sénateurs inquiets que l’Empire ne décline au contact de Gaulois enrichis par le commerce…

Temple antique de Vienne

Temple antique de Vienne

Vienne_lycurgeEst-ce un hasard si les monts autour de la ville plantés de syrah et de viognier donnent deux des vins les plus réputés du monde, de côte-rôtie et condrieu  ? Ici, Bacchus fut sans doute honoré plus qu’ailleurs. Le Châtiment de Lycurgue, mosaïque exceptionnelle de 7,7X 5,2m exposée sur la rive droite du Rhône au musée de Saint-Romain-en- Gal est un bel hommage. Lycurgue, roi de Thrace avait maltraité les Bacchantes, nymphes du dieu du vin. L’une d’elles, Ambrosia, se transforme alors en vigne pour étouffer le roi mécréant pendant que Bacchus, à la périphérie de ce maquis de ceps, vide sa coupe, impassible.

Vienne_lycurge2

1 2 3
Partager sur :

Les commentaires sont fermés.