Un 22e Challenge Frères Blanc parrainé par Christian Constant

0

Le Chef Christian Constant a parrainé le 22e Challenge Frères Blanc qui s’est déroulé chez Ferrandi le 7 mars. Cette compétition interne a vocation à valoriser l’apprentissage au sein du groupe Frères Blanc. Elle oppose des binômes d’alternants (un en salle, un en cuisine) formés dans chaque établissement du Groupe.

Ils étaient donc 9 en cuisine et autant  en salle  à se mesurer sur le « Thème de la cuisine de Christian Constant». Avec au menu des œufs mollets roulés à la mie de pain et à la truffe et une volaille fermière façon Grand-Mère.

Oeuf mollet roulés à la mie de pain et à la truffe

Œuf mollet roulé à la mie de pain et à la truffe

Selon une mercuriale définie par Bernard Leprince (Chef des Chefs des Brasseries Frères Blanc et M.O.F.), les jeunes devaient :
–  Elaborer un amuse-bouche créatif et innovant, reproduire une entrée et un plat imaginés par Christian Constant ;
–  Dresser une table ;
–  Assurer le service d’un déjeuner pour 8 convives ;
–  Soumettre leur travail à un grand jury composé de grands Chefs cuisiniers, Meilleurs Ouvriers de France (Emile Tabourdiau ancien du Bristol, Guy Legay ancien du Ritz, Frédéric Jaunault) et du Directeur de salle de la Tour d’Argent (Stéphane Trapier).

Christian Constant, le chef du Violon d’Ingres et des Cocottes, ne s’est pas contenté de « parrainer». Il est allé observer de près chaque plat. Le tandem d’apprentis formé par Théo Lesueur  (en cuisine) et Sébastien Fournier (en salle) de la Brasserie La Lorraine a décroché la 1ère place devant le duo d’apprentis de la Fermette Marbeuf suivi par celui de la Maison du Danemark.

challenge-freres-blanc-constant

Reste que cette 22e édition avait un goût particulier. Il flottait une drôle d’ambiance dans l’assemblée et parmi les tables des dégustateurs constituées notamment de salariés du groupe. Beaucoup songent à l’avenir du Groupe Frères Blanc depuis l’annonce de sa reprise par le groupe d’Olivier Bertrand. Cette opération devrait être officialisée quand le conseil de la Concurrence aura donné son accord.

Fidèle à sa personnalité joyeuse et joviale, Pascal Brun, le président du groupe Frères Blanc confiait  qu’Olivier Bertrand était le meilleur candidat à la reprise. Rien ne dit que le patron restera à son poste.  Déjà, Bernard Leprince, chef des chefs du groupe, va rejoindre le Groupe de charcuterie Popy  et notamment l’entreprise Chedeville pour mettre  en place une gamme de plats cuisinés. Y aura-t-il un 23e Challenge Frères Blanc en mars 2017 ?

A propos de la reprise de Frères Blanc

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.