Vote unanime du Sénat sur la mention d’origine des viandes dans les plats préparés

0

A l’unanimité des groupes politiques, le Sénat a adopté le 12 septembre l’amendement du rapporteur aveyronnais Alain Fauconnier, soutenu par le gouvernement, qui inscrit dans loi Consommation l’obligation de mentionner l’origine des viandes sur l’étiquetage des plats préparés.

La France est pionnière dans la bataille pour une plus grande traçabilité de l’origine des viandes dans les plats préparés s’est réjoui Benoît Hamon, ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire et à la Consommation

L’inscription de cet amendement dans la loi Consommation anticipe l’évolution de la réglementation européenne demandée par la France, l’Allemagne et plusieurs autre pays européens.

En effet, le scandale de la fraude à la viande de cheval, survenu en début d’année 2013, a unanimement choqué les français. Ils exigent désormais une plus grande loyauté de l’information en matière d’étiquetage alimentaire. Depuis cette crise, le Gouvernement a mis sous surveillance renforcée l’ensemble des acteurs des filières viandes et poissons. Le niveau des sanctions pour fraude économique a également été relevé et celui des amendes à été proportionné aux montants des bénéfices indûment réalisés afin de lutter plus efficacement contre les tromperies.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.