Le roquefort ne sera pas taxé à hauteur de 300% aux USA

0

Bel accord. L’Union européenne pourra continuer d’interdire l’importation du bœuf aux hormones et le roquefort ne sera pas taxé à terme de 300%. Bref, les États-Unis renoncent à terme aux sanctions qu’ils appliquent actuellement à de nombreux produits européens, dont le foie gras, la moutarde et le roquefort pour la France.

Dans l’immédiat, les Etats-Unis acceptent de diminuer de 68% leurs sanctions. La moutarde ne sera plus taxée et la taxation sur le foie gras ne sera pas augmentée. Par ailleurs, l’accord permet de préserver le roquefort de la menace d’une taxation de 300 %, qui aurait résulté de la mise en place des sanctions supplémentaires que s’apprêtaient à prendre les Américains. En échange, l’Union européenne autorise l’importation de quantités supplémentaires de viandes américaines sans hormones, de 20.000 tonnes dans un premier temps, et 45.000 tonnes à l’issue d’une période de 3 ans. Pour les éleveurs de brebis lacaune du bassin de Roquefort, l’Amérique c’est un marché de niche d’environ 400 tonnes par an, soit environ 2% de la production.

En savoir plus

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.