Le roquefort, à la fois symbole et bouc-émissaire

0

Est-ce étonnant ? Pour les Anglo-saxons, le roquefort constitue le symbole par excellence du côté chauvin, poil à gratter et arrogant des Français. En janvier 2009, l’une des dernières mesures de l’administration Bush fut d’infliger au Roquefort des droits de douane prohibitifs. Une mesure prise en rétorsion de la poursuite de l’interdiction par l’Union européenne de la commercialisation du boeuf aux hormones américain.

A nouveau le roquefort payait pour toute l’Union Européenne. Le persillé du Larzac était déjà visé depuis 1999 par des droits de douane élevés de 100%. Avec une taxe de 300%, le fromage aurait atteint des prix astronomiques dans l’assiette du consommateur américain. Pas moins de 100 € le kg. Dur à avaler pour des Américains en crise. Du coup, les éleveurs de brebis lacaune du bassin de Roquefort s’apprêtent à tirer un trait sur un marché de niche d’environ 400 tonnes par an, soit environ 2% de la production. Mais il s’agit de tonnes plus rentables que les roquefort destinés aux supérettes hard discount …

Publicité d'IBM ou le roquefort pirate le cheddar

Publicité d’IBM ou le roquefort pirate le cheddar

IBM_grandjour

Est-ce étonnant ? Pour les Anglo-saxons, le roquefort constitue le symbole par excellence du côté chauvin, poil à gratter et arrogant des Français. Une publicité Tv d’IBM de 2000 visant à promouvoir ses systèmes de sécurité internet, avait d’ailleurs bien mis en image cette réputation. On y voyait une réunion publique d’Anglais, le comité des producteurs de Cheddar sur le point de lancer son site internet : « Cheddar, cette capitale historique du fromage est sur le point de devenir un cyber-village. Lorsque j’aurai appuyé sur le bouton, déclarait l’orateur, le site web du Cheddar nous ouvrira les portes du marché mondial. » Tandis que sur l’écran s’affichait l’image de Cheddar, à la stupeur des spectateurs, un roquefort venait écraser le pauvre fromage anglais au son de Vive la France ! Et l’officiant stupéfait de murmurer « Nous avons été piratés !« 

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.