Quand Lactalis confond lait stérilisé et lait pasteurisé…

0

Tous les liquides peuvent faire l’objet de fraudes. Le plus souvent les tribunaux statuent sur des fraudes impliquant le vin, par exemple quand il s’agit de vin de table vendu comme AOC. Cette fois, c’est le lait qui est en cause et sur des millions de litres. Ainsi le Canard Enchaîné du 19 décembre rapporte que le géant Lactalis a vendu en Bretagne comme frais du lait chauffé à très haute température, rapporte Le Canard enchaîné
Selon l’hebdomadaire Lactalis « a fait passer des millions de litres de lait stérilisé pour du bon lait frais pasteurisé ». Or dernier peut se vendre « jusqu’à deux fois plus cher ». Le Canard affirme que le lait concerné « a subi un chauffage à 130 °C pendant deux secondes », comme pour le lait UHT longue conservation. L’affaire a été découverte en juin 2010 lors d’un contrôle de la laiterie de l’Hermitage (Ille-et-Vilaine) de Bridel par les inspecteurs de la répression des fraudes » qui ont fait un rapport, mais le parquet de Rennes n’a pas alors donné suite à leur enquête selon le journal.
Difficile pour autant de parler de fraude à partir du moment où le lait n’a jamais été étiqueté comme lait frais a expliqué un expert joint par l’AFP. Un exemple du byzantisme des règles laitières…

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.