Sardignac

0

La petite boîte à Sardignac

Devant les Folies Bergères, ce mouchoir de poche a un joli cachet. Le patron à la bouille d’un père Noël hédoniste. Le genre, à avoir revendu le traineau et les cadeaux des mouflets, pour s’offrir ce bistrot et de jolies quilles à mettre sur les étagères. On se dit qu’on l’a déjà vu. Pas étonnant. Vincent Solignac n’est pas bougnat de profession mais comédien et scénariste. Il semble être devenu bistrotier par passion. Un profil pas vraiment banal dans le métier, d’autant qu’il l’a créé avec sa compagne, Emmanuelle Sardou, également scénariste. Tous deux sont connus dans les métiers du cinéma sous le nom de « Sardignac. »

sardignac_salle
Vincent Solignac n’a pas besoin de forcer son talent. On sent qu’il aime ça, accueillir et servir, faire découvrir un de ces 15 whiskys ou un cru bordelais. Son chef, originaire de Seine et Marne, sait trousser des belles choses. Passé par l’international, il a ramené de ses détours ibères, une certaine andouillette catalane à faire rougir, assure-t-il, les membres de l’association 5A les plus chauvins… Parmi les classiques du lieu, le Croq Sardignac (13€) ou la tartine Sardignac (8€) remplissent leurs offices roboratifs. D’autres, telle la mousse d’écrevisses (8€) ou la salade de lentilles queue de bœuf, témoignent d’un habile savoir-faire aux fourneaux.

sardignac-plat

En plat, on peut tomber sur des tentations genre risotto aux poireaux, lards et confits (16€) sinon le tarare de saumon est parfaitement exécuté. En dessert, une tatin de poires achève… de vous faire commencer un après-midi en pleine suavité.sardignac_saumon

sardignac_tatinAu chapitre bachique, le patron ne pratique pas des « coefs » cruels. Et il ne se contente pas de brandir l’étendard du bio. Dans ses propositions au verre, il parcourt en esthète des vignobles de Gascons et de Parpaillots voire de Cathares. Ainsi de ce Mas Seren « Mintaka » IGP duchés d’Uzés 2011 (42€) ou ce Clos du Nord biodynamique en côte catalanes. Sa carte des vins solidement charpentée évolue au gré des dégustations patronales. Elle propose de belles références en Côte Rôtie avec le Domaine Vernay ou en Saint-Emilion Grand Cru avec un Château Croque-Michotte 1995/ 125 € sans oublier un magnum de Saint-Estèphe Tour de Marbuzet 2006 à 136 €, permettant à quatre poètes de remonter la Gironde sans dessaler.

Les Sardignac – 27 rue Richer, 75009 Paris – Tél : 09 83 62 81 97
Métro : Cadet
Ouvert mardi-vendredi Samedi 17h 2h
Une formule du midi : 2 plats (17,50€)-3 plats(21 €)

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.