Le Rouge et le Verre 


0

Que c’est vil de prendre les gens par les sentiments, de flatter bassement leur pingrerie… Mais voilà parfois, la tentation est trop forte. Difficile de cacher qu’on peut déjeuner d’une garbure ou d’une axoa dans un cadre chaleureux à dix minutes de l’Opéra Garnier, arrosé d’une bouteille de crozes hermitage payée 11,50 €, soit deux à trois fois moins chère qu’ailleurs, mais le crozes n’est qu’un exemple parmi 400 bouteilles ?  Alors quoi ? Il est trafiqué le vin ? Contrefait ? Même pas.

rouge-verre

verre2

verre2
Le patron, Albert Scicluna, est un Béarnais originaire de Salies de Béarn qui a fait le tour du monde des vins. D’un ancien salon de coiffure, il a conçu ce petit temple rustique dédié à Bacchus. Avec plus de 400 références, la dive bouteille est partout, sur les murs et même fichée dans les plafonds. On apprécie l’endroit en hiver parce qu’il y a une cheminée, une salle voûtée et une longue tablée capable d’accueillir une douzaine de cadets de Gascogne. Ils retrouveront ici les plats simples de leur natal terroir. La garbure de la dame Rozès, les tripes ou la charcuterie basquaise, ou encore quelques tranches de foie gras signées Laffite.

Si vous y allez entre amis, prévoyez par exemple quelques chansons et refrains de l’ami Georges  pour achever de vous mettre le cœur en liesse, genre : « Heureux qui comme Ulysse a vu cent paysages…»

Le Rouge et le Verre – 8 rue de Maubeuge- 75009 Paris- Tél: 01 48 78 68 43
Métro Ligne 12: Notre-Dame de Lorette
Service le midi uniquement
 : Entrée-Plat ou plat-dessert 16€
Fermé le dimanche

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.