Bistrot La Bruyère

0

De prime abord, ce « Bistrot la Bruyère » ne tape pas forcément à l’œil ou alors comme une énième déclinaison de la vague néo-bistronomique qui déferle sur la capitale. Mais il s’avère qu’être pris dans les filets de cette petite souricière gastronomique se révèle assez jouissif.

bruyere-plat2

Sur la carte, les propositions témoignent d’un attachement sincère au pays basque. «C’est là où j’ai toujours vécu dit le patron, même si je suis fils d’un Portugais et d’une bretonne.» Il réussit la synthèse entre la mer et la terre, cette osmose propre à l’Eusakadi avec brio. Même si parfois ça pousse un peu sur l’intitulé. Ainsi du bœuf de Charolles mariné au piment d’Espelette avec fleur de câpres, l’autre nom d’un tartare de charolais.

bruyere-plat1

bruyere-plat 3

En revanche, la chair de tourteau au shiso, radis daikon est beaucoup plus raffinée. Quant au poisson du marché, « qui n’est pas du poisson d’élevage » insiste le patron, il peut s’incarner dans un dos de cabillaud bien saisi accompagné de girolles et d’un cœur de sucrine.

bruyere-plat 4
En plats, la poitrine de veau roulée au lard témoigne un art de la synthèse entre la civilisation rurale et l’urbanité de gars ayant planté leurs fonds de commerce dans le « South Pi » (Pigalles Sud). En dessert, un duo de figues sur fine tartelette à la vanille de Madagascar referme avec élégance une parenthèse savoureuse.

bruyere-plat5

La carte des vins tient sur une page, mais elle est bien structurée et à des prix qui ne frôlent pas l’indécence. Exemple un morgon signé Thévenet à 27€.

Bistrot la Bruyère – 31, rue La Bruyère, Paris 75009 – Tél. 09 81 22 20 56.
Fermé samedi midi et dimanche.

Formule déjeuner en semaine « entrée-plat  » ou « plat-dessert » 18€ ou « entrée-plat-dessert » 21
Le soir formule 2 plats : 27 ou 35€

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.