Chez André

0

Sitôt que la porte tournante vous a propulsé Chez André, il n’est pas besoin de longues minutes pour mordre l’esprit du lieu. Si le style est celui du bistrot années 30, question ambiance, c’est plutôt l’esprit brasserie dans la grande tradition parisienne. Brouhaha de vie, rythme endiablé des serveurs, défilé d’assiettes, tout cela met en joie. Une belle orchestration qui n’est pas sans rappeler ces revues de soul et de rythm’n’blues où les cuivres font monter la sauce façon concert des Blues Brothers.

andre2

andre3On voit que l’affaire est courue au nombre de malheureux qui n’ayant pas réservé attendent debout dans les travées. Ils ne peuvent que saliver devant le ballet d’assiettes tentantes comme un panier de pommes présenté par Eve à Adam. Sur les banquettes, les heureux convives succombent avec joie au carpaccio de Saint-Jacques, et autres lentilles, au tartare rougeoyant (16€) ou encore au somptueux bar, présenté comme une croix de templier. Justesse du goût et des portions, assiettes bien dressées, et surtout qualité des produits, les Joulie Père et fils démontrent une fois de plus leur expérience à donner de la vie aux belles adresses.

andre3

andre4

Ainsi, Chez André demeure incontournable pour ceux qui caressent un coin de nostalgie pour les brasseries d’antan. D’autant qu’il demeure un des meilleurs rapports qualité-prix de ce quartier parfois improbable des Champs Elysées.

Valeur sûre de la rue Marbeuf, il attire un public plutôt jovial, composé de bonnes fourchettes et de pas mal de touristes, belges et bataves notamment qui, au chapitre de l’art de vivre culinaire, en connaissent un rayon. Sans oublier des Nippons aussi ravis que frénétiques à tenter d’analyser la composition des assiettes qui passent sous leurs yeux.

andre5

DSC03418

La sélection des  vins est à l’avenant. Petite préférence pour le côtes du Rhône signé Laborie, rond comme un soleil et parfumé comme une violette.
Classicisme de mise au dessert. Enorme crème brûlée et île flottante, belle -mais bien moins triste- qu’un bout de banquise dérivant au large du Spitzberg.

 

andre

Chez André – 12, Rue Marbeuf – 75008 Paris – Tél : 01 47 20 59 57
Métro : Franklin D. Roosevelt
ouvert 7 jours sur 7 de midi à 1h du matin

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.