Arcade Haussmann

0

Avec sa devanture rouge, voilà une brasserie qui saute aux yeux sur le boulevard Haussmann juste derrière la gare Saint-Lazare et à deux pas des Grands Magasins. Claire, blanche et lumineuse par l’exposition et les miroirs aux murs, la brasserie renvoie des ondes positives. Même s’il est vrai qu’elle revient de loin.

arcade_salle

Après avoir longtemps végété dans la routine facile des affaires de passage, la brasserie a été reprise à l’été 2014 par un couple d’originaires du Cantal, Jean-Philippe et Laurence Bruel qui ont tenu de belles affaires à commencer par le Tire-Bouchon rue Lafayette. Associés à François, un Normand, avec qui ils ont longtemps travaillé, tous trois ont une forte exigence à la fois sur les assiettes mais aussi sur l’ambiance de cordialité qui doit se dégager de leur lieu.

arcade-plats
Ils ont recruté Nicolas, un chef motivé pour redonner du peps à la carte. Notamment sur les plats du jour. Pas manchot aux fourneaux, le bonhomme envoie des propositions joliment bistrotières -voir un chouïa canaille parfois. Ainsi en va-t-il par exemple d’une succulente noix de joue de porc confite et caramélisée avec son pot de semoule aux raisins (13€) qui vous assoit. Idem pour le duo d’agneau sur son lit d’haricots blancs (19€). Mais les chanceux pourront aussi tomber le jour du magret de canard au piment d’Espelette. Ou en été sur une salade de pâtes au pistou…sérieusement rafraîchissante. Sans oublier les burgers.

arcade_joue
Question vins, Jean-Philippe Bruel n’est pas un buveur d’étiquettes. Aux chablis surcotés à ses yeux, il préfère proposer à ses clients du saint-veran un poil brioché ou un picpoul bien vif du Mas de la Garenne qui fera merveille pour accompagner les huîtres de Quiberon de son ami ostréiculteur Christophe Guezel qui vient chaque semaine pendant la saison.

arcade_agneau
arcade_crem1Bref, pas besoin de préciser qu’on a plutôt la religion du fait-maison et du rapport direct avec le producteur comme avec ces petits crottins de chèvre livrés par un producteur de Brie. Et on ne s’étonnera donc pas que Jean-Philippe attende l’hiver pour travailler son terroir natal avec des spécialités comme le pounti (Maison Mas) ou la saucisse fraîche-truffade.

Au dessert, la suavité d’un duo de mousses au chocolat noir et blanc fera remonter dans les mémoires des mélomanes le hit célèbre de Paul McCartney et Stevie Wonder. Ebony and Ivory live together in perfect harmony…

L’Arcade Haussmann – 82 Boulevard Haussmann, 75008 Paris – Tél. 01 43 87 48 42
Métro Saint-Lazare, ligne 3, ligne 14

6h30-23 h du lundi au vendredi
Week-end de 10 à 22hFormule P+D =18 €

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.