58 Tour Eiffel

0

Pas de stress, au 58 Tour Eiffel, ça envoie bien. C’est plutôt rapide et cordial. Du Ducasse bien senti pour un 1er étage de la dame d’acier très fréquenté.

58_cuisine

Et si on emmenait le petit casser la croûte à la Tour Eiffel ? Ca ne va pas être trop cher ? Si l’on fait abstraction du ticket d’ascenseur, le 58 Tour Eiffel se révèle le midi abordable avec des des entrées autour de 6 à 7 € genre œuf poché, magret fumé, salade de mâche ou crabe et gambas avec avocat et sauce cocktail. Les plats sont à 15€ même si évidemment le choix limité -cabillaud, macaronis, blanc de dinde ou hamburger- évoque le prosaïsme d’un resto d’entreprise. La cible est clairement le touriste et la famille.

58_chef

Le soir, c’est autre chose. L’affaire se révèle intéressante et dépaysante, suffisament pour étonner sa douce ou des amis. Ici, le génie de Ducasse en matière de brasserie trouve à s’exprimer. D’abord visuellement. La cuisine ouverte sur la salle laisse voir le travail de l’équipe dont les membres en casquette de base-ball impulsent le rythme à la salle de leurs « oui chef ». Les clients qui font face aux fourneaux sont au spectacle.

La salle évoque un peu le style néo-spatial années 70, plafond bas et soucoupes lumineuses. Le service est carré et cordial. Les assiettes joliment dressées font voir quelques créations sphériques intéressantes sur le plan symbolique. Après tout la Tour Eiffel est une grande flèche ou une fusée qui doit percer des sphères pour délivrer la vie et les saveurs … Ainsi en va-t-il du cromesquis d’escargots, ces petites boules panées qui, une fois croquées, libèrent la suavité d’un escargot bourguignon. Sphèrique également la boule de chocolat abritant une tatin. Ronde aussi la noisette de veau tendre accompagnée par un potiron Butternut au romarin.

58-gambas

Quant à la gambas snackée, elle ressemble à un spoutnik posé sur le relief accidenté d’une planète mars avec une purée d’avocat légèrement épicée et entourée de quatre satellites. A chaque fois, les saveurs précises et complexes sont à la hauteur de la composition. Seul petit bémol, les assiettes en forme de tuiles refroidissent vite. Manger d’abord, discutez ensuite.

cromesquis-58

On aimerait avoir un plus de temps pour savourer sa poire ou sa prune en contemplant les toits de Paris. Mais la Tour Eiffel n’attend pas. A 23h30 tout doit plié. Y compris pour le personnel. Symbole artistique de la Révolution Industrielle, la grande dame d’Acier aime passer la nuit seule…et sur ce point, même Ducasse ne parvient pas à l’assouplir.

58-desser

Le 58 Tour Eiffel – Restaurant 1er étage de la Tour Eiffel – Pilier Nord – 75007 Paris – Tél : 01 72 76 18 46
Métro : Bir Hakeim – RER Champs de Mars – Tour Eiffel

Formule Midi entrée-plat ou plat-dessert autour de 20€ et c’est ouvert même aux Parisiens.
Le soir Entrée à 15€, plat de 20 à 35€
Menu Opéra (entrée, plat, dessert à 70€)
Menu Opéra + avec une coupe de champagne, une 1/2 bouteille de vin (un Côtes du Castillon tout à fait honnête) et une 1/2 bouteille d’eau minérale + entrée + plat + dessert.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.