Le café des Deux Magots

0

Le café des Deux Magots, véritable institution parisienne créée en 1885 est dans les mains de la famille Mathivat d’origine auvergnate depuis 1919.
Sa terrasse donnant sur l’église Saint-Germain des Prés continue d’attirer le client étranger par beau temps.

Résultat, les Deux Magots, ont une clientèle composée à 70 % de touristes et à 30 % d’habitués. Le décor n’a pas bougé d’un iota. Les banquettes de moleskine rouge et les tables en acajou ont traversé les affres du temps. Les serveurs en habit noir et blanc font également partie du décor de ce lieu historique.

magot1-1
C’est aux deux statues représentant des mandarins chinois et jetant encore aujourd’hui un regard serein sur la salle que l’on doit le nom de cet établissement emblématique de St Germain des Prés. Magot signifiant « figurine trapue d’Extrême Orient ». Ces deux magots sont les seuls vestiges restant de l’ancien magasin de soierie qui devint en 1885 un café liquoriste. Verlaine, Rimbaud et Mallarmé, entre autres, prirent alors l’habitude de s’y rencontrer et de siroter l’absinthe en terrasse..
Il faudra attendre les années 20 pour que les Deux Magots acquiert ses lettres de noblesse et devienne le quartier général d’artistes et d’intellectuels de gauche.
En 1925 André Breton et ses amis surréalistes, Louis Aragon, Paul Eluard, Robert Desnos, Antonin Artaud s’y retrouvent régulièrement.

2magots_nippon

Lorsque la nouvelle guerre pointe son nez, le café les Deux Magots devient un lieu où l’on débat politique. A la Libération, les existentialistes, avec en tête Sartre et Simone de Beauvoir y élisent domicile. Ils ont chacun leur table attitrée et viennent y écrire chaque jour sans relâche. Ils sont vite rejoints par Boris Vian et Albert Camus. Le St Germain mythique est né.
Ecrivains et artistes étrangers comme James Joyce, Bertold Brecht ou encore Stefan Sweig, Picasso ou Hemingway … y donnent leur rendez-vous.

On vient aujourd’hui aux Deux Magots pour déguster un chocolat chaud à l’ancienne (7,50€) ou siroter un café servi au pot  (4,60€) mais surtout pour voir ou être vu.

Car s’asseoir aux Deux Magots, c’est s’assurer de croiser une personnalité du monde des arts, de la littérature, de la mode, du spectacle et de la politique. Cependant, le café se veut avant tout un café littéraire.
Des cafés philosophiques s’y tiennent le plus souvent le dimanche matin. Lors de la manifestation mondiale » Lire en fête », des textes de Simone de Beauvoir sont lus à l’intérieur des Deux Magots, là-même où elle venait s’asseoir pour écrire avec Jean-Paul Sartre. Et le prix littéraire des Deux Magots récompense chaque année un écrivain depuis 1933. 2016 verra la remise du 83ème prix.

A la carte, les plats du jour midi et soir sont à environ 15€ pour une quiche salade et autour de 25€ pour un plat classique de brasserie comme le boeuf bourguignon, la blanquette de veau, le parmentier de canard ou le pot-au-feu. Le soir à la carte, les prix grimpent très vite. Il faut compter 18€ pour 6 escargots de Bourgogne, 26€ pour un foie gras mi-cuit avec toasts. Le bar à la plancha, légumes du moment est à 25€ et pour les amateurs le tartare de boeuf au couteau cru ou grillé en aller-retour avec des frites est à 24€. 


LES DEUX MAGOTS AU JAPON
BUNKAMURA – TOKYO
Depuis 1989, le café des Deux Magots a été décliné à Tokyo, dans le quartier de Shibuya au sein d’un centre culturel, le Bunkamura. Décoré par l’architecte français J.P. Willmotte, le Bunkamura comporte un musée, des salles de cinéma, une galerie d’art, un théâtre et le plus grand opéra du Japon, l’Orchad Hall.
Une boutique y propose des produits gastronomiques sous la marque des Deux Magots, ainsi qu’une boulangerie du même nom.
Enfin, le Prix littéraire du Bunkamura est décerné chaque année, courant septembre, dans le café Les Deux Magots, à un écrivain japonais. Le premier lauréat à recevoir ce prix, en 1991, a été Yamada Koichi pour son ouvrage « François Truffaut, une certaine vie cinématographique ».

Les Deux Magots – 6 place St Germain des Prés – Tél : 01 45 48 55 25
Métro : St Germain des Prés
Ouvert tous les jours
A la carte le soir : 45/50 €

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.