Le Bonaparte

0

Le Bonaparte … ou bio-naparte

Le héros d’Arcole doit être content d’avoir donné son nom à l’un des beaux cafés germanopratins. De fait, le Bonaparte qui offre une vue imprenable sur l’église de Saint-Germain des Près vient de vivre une seconde jeunesse. Avec une décoration et une architecture intérieure revue de A à Z et un ascenseur de bois qui permet de voir défiler Napoléon et Marie-Louise quand on on va aux toilettes …

bonaparte8

bonaparte9
Sur le plan des propositions culinaires, le Bonaparte sort également de la norme. Ni brasserie, ni restaurant, ni snacking … mais une « cuisine de bar » qui met le produit au centre de l’assiette. Michel Tafanel a trouvé son chemin de Damas, voilà quelques années.

tafanel
Le bio s’est imposé comme une évidence à ce patron qui élève des vaches Salers bio en Normandie. Ainsi, si sa carte est parsemée de teintes vertes pour souligner l’origine des plats, ce n’est pas pour être tendance !  Mais parce qu’il y croit dur comme fer.
Et cela commence évidemment par le tartare de bœuf bio de Salers servi sur une tranche de pain Moisan toasté, avec pommes grenailles et parmesan (18€). Il en va de même pour les crevettes thaï aussi craquantes que savoureuses (25€), du saumon fumé, des omelettes aux œufs bio (9€), ou du poulet de la Caesar salade (17€).
bonaprte6
Ce patron parigot-normand d’adoption n’oublie pas son Cantal natal. Exemple avec « l’Assiette de la Ferme » (16€)   et ses deux tranches de boudin servies sur une compotée de pommes et fruits caramélisés. Le boudin vient de la ferme du Bruel à Saint-Illide. Parfait équilibre entre texture et saveurs. Et surtout avec peu de graisses. Idem, pour le jambon de coche de Parlan ou la corne de Salers servi sur la planche du bougnat (19 €).

bonaparte7
Pour finir, la mousseline de gariguettes en été avec son coulis de fruits rouges est le genre d’attrape-gourmandes que tous les séducteurs de la Rive Gauche savent utiliser pour faire flancher les âmes les mieux trempées.
Pour les vins, le Bonaparte a des jolies propositions bio. Comme ce chablis du domaine du Bois d’Yver signé Georges Pico ou encore ce rosé -coteaux varois de Provence-des Annibals, justement baptisé « Suivez-moi jeune Homme“. Tout un programme.

bonaparte2

Le Bonaparte – 42, rue Bonaparte – 75006 Paris – Tel. 01 43 26 42 81
Métro : Saint-Germain des Prés

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.