Brasserie Lipp

0

Lipp, paradis ou purgatoire ? 

Pas simple d’aborder un endroit comme Lipp qui touche l’Histoire de France et où l’on croise des grand noms du XXème siècle, d’Hemingway à Saint-Exupéry et des faits-divers bien glauques comme l’enlèvement de Ben Barka. Affaire historique avec ses rites. Et d’abord où sera-t-on placé ? Au paradis, c’est-à-dire dans la première salle ou à l’étage, celui du purgatoire ?

En 2015, « people » et célébrités tels Michel Drucker, Jean-Paul Belmondo, Vincent Lindon continuent d’y venir. Et les écrivains également. A commencer par Gabriel Matzneff , prix Cazes-Lipp 2015. En revanche, la brasserie -aux dires de certains élus- n’est plus l’axe cardinal qui a tant dominé la vie politique pendant 50 ans. Comme d’autres, l’institution n’échappe pas à l’usure du monde. Marcellin Cazes proscrivait les baskets et les shorts. Aujourd’hui, difficile d’éconduire un couple de touristes américains sous prétexte qu’ils sont attifés de la sorte ou que leurs séants XXL défoncent les banquettes…

lipp2

lipp_salle

De fait, comme d’autres brasseries parisiennes, Lipp n’est pas épargné par un certain côté routinier du service. Certains garçons vous confient sans réserve ne plus y croire, comme un comédien du Français ne croirait plus à Tartuffe.
Heureusement, il reste les têtes connues qui viennent le midi habituées à leurs table et aux spécialités de la maison. En entrées, poireaux vinaigrette (11€) ou œufs en gelée (9€) ? Mais tant qu’à aller chez Lipp mieux vaut s’attaquer aux spécialités comme le cervelas rémoulade (9,80€) ou surtout le hareng Bismarck (11,40€) pour ceux qui aiment l’amertume de la Baltique. Même s’il vaut mieux éviter de passer ensuite au rouge car il vous tient au palais comme une morue du port d’Amsterdam de Brel.

lipp_bismarck

lipp_gigot

La carte, classiquement brasserie, a évolué par petites touches sauf pour certains tarifs qui se sont envolés parfois bien au-delà des taux d’inflation. Alors on a le choix entre l’andouillette 5 A (22,20€) ou la choucroute Lipp au jarret de porc (24€)… Le jambon d’Auvergne (22€), signé Lucien Conquet, vient de Laguiole. Le village natal de de Marcellin Cazes, patron mythique de Lipp. Et le Jambon de Paris a fait son apparition ces dernières années. Pour le reste, les assiettes sont plutôt roboratives. A commencer par le gigot royal aux flageolets copieusement servi et qu’on n’est pas sûr de terminer.

A l’heure du fait-maison, les frites qui accompagnent le tartare joliment dressé (24€) ne le sont pas. Idem pour pas mal de pâtisseries. Mais on a la sincérité de vous le préciser. La vérité, dans une affaire historique…c’est déjà un bon signe.

En savoir plus sur l’histoire de Lipp

Brasserie Lipp – 151, boulevard Saint-Germain – 75006 Paris – Tél : 01 45 48 53 91
Métro : Saint-Germain des Prés
Ouvert tous les jours de 8h30 à 1h00

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.