Le Café Petit Pont, affaire lutécienne et joyeuse

0

Devant Notre-Dame, au pied de la rue Saint-Jacques, le Café « le Petit Pont », est situé pile-poile sur l’artère impériale du Lutèce gallo-romain. Pour le coup, c’est un emplacement à la fois beau et surtout historique ! Ca tombe bien, le patron a fait ses études d’histoire à la Sorbonne. Le quartier, il connaît.

Car Christophe Salabert a su faire de son Petit Pont une affaire qui ne manque pas d’attraits. Surtout si on aime le monde et la vie car voilà un bistrot qui mixe avec bonheur clientèle de riverains et de touristes venus de la planète entière. Et puis sa terrasse a un avantage hors-pair, celle de donner sur une petite voie pavée piétonnière en retrait du trafic automobile. Du coup, ce petit coin du 5eme avec vue sur Notre-Dame est l’un des plus charmants du quartier.

peti_pontSalle

Mi cantalou/mi rouergat, mais 100% Aubrac, Christophe Salabert met son pays en avant. 4ème génération d’une dynastie de bougnats, il a succédé à son oncle Jean en 1998 après y avoir travaillé dix ans. Autant dire qu’il connaît la maison, et qu’il est un pivot du quartier. Il sait y faire pour attraper son client et le fidéliser. Il faut dire qu’il a du métier pour faire vibrer les cordes les plus sensibles . Les plus jeunes et les plus festifs apprécient ses cocktails coquins et ses pop-corn à volonté.

Les amateurs bachiques eux lorgnent avec intérêt sur une carte des vins faite de coups de cœur du patron à des prix corrects, comme ce bourgogne aligoté du Domaine Parigot (20,90€) ou encore ce brouilly « les Roches Bleues » de Dominique Lacondemine (23,20), ou encore ce chinon bio château de la Bonnelière (21,85 €).

cebsier

Et puis bien sûr, il y a les assiettes garnies d’une cuisine maison et de saison. Des salades géantes, des planches de charcuteries cantaloue, des belles entrecôtes de blondes d’Aquitaine élevées par un ami éleveur du côté de Salers ou encore du pur tradi comme la blanquette de veau de Tante Marie-Thérèse (10€) ou l’emblématique poêlon (10€) avec ses œufs mijotés façon Briard ou Vacher. Sans oublier son agneau de Lozère qu’il sert en tajine. Et surtout la glace artisanale dans son cornet de Murat, façon de ne pas oublier son pays et ses basses températures à chaque fois qu’on lui commande une glace.

SONY DSC

Le Petit Pont – 1, rue du Petit Pont – 75005 Paris – Tél. 01 45 54 23 81
Métro ligne 4 : Saint-Michel
Ouvert 7 jours/7
Formule du jour (jusqu’à 16 h) – Entrée-plat ou plat-dessert 16,90€<
Formule du Soir (jusqu’à minuit)  Entrée-plat-dessert 25,50 €

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.