La Petite périgourdine

0

Allez savoir, est-ce par superstition qu’il ne l’a pas rebaptisée la Petite Cantalienne… Cette réserve ne lui a pas trop mal réussi. Avec cette joyeuse Petite Périgourdine qu’il a en main depuis 1996, le Cantalien Jean-Luc Martin, a décroché la Coupe du Meilleur Pot 2011. Ce patron a une belle gueule de rugbyman et la carrure qui va avec, le nez aussi un peu tordu. Le genre de gars à ne pas faire des concessions sur le produit. Et puis il sait s’entourer.

perigourdine1

Ainsi c’est le frère du patron, Christophe Martin, qui est aux fourneaux… Il décline quelques classiques du bistrot, plutôt gentils au niveau des prix comme le tartare à 12 €, ou le confit de canard pomme sautées 13  €. Sinon il y a le pavé de bœuf aligot à 17 €, même prix que l’andouillette accompagnée de frites maison. Les plus canailles pourront se laisser aller sur les Ris de veau aux morilles à 24€ ou la côte de bœuf pour deux à 48€.

Questions vins, évidement vu la récompense du Meilleur Pot, on se dit que la Carte doit avoir du relief. Elle est surtout plutôt bistrotière, centrée sur le Rhône ou la Loire pour les blancs avec des prix presque corrects. Bouteille de Sauvignon à partir de 18€ (Touraine Sauvignon, Château de la Presle). On relève pas mal de crus du Sud-Ouest. Est-ce un hasard, on trouve un Pécharmant Château Tiregrand ou un cahors Château du Cèdre. Côté beaujolais, le chirouble est signé Savoye. Côté rhodanien, le lirac bio est de l’incontournable Duseigneur. Pour les desserts à 7€, c’est tarte tatin maison ou un fontainebleau meringué. Par exemple.

La Petite Périgourdine – 39, rue des Ecoles – 75005 Paris – Tél : 01 43 26 33 35
Métro : Maubert Mutualité
Ouvert tous les jours  de 8h à 23 h.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.