PARIS 4ème

>> Quartier Place des Vosges

Le vieux Comptoir du Cap Horn, le Chili dans le Marais


Des drapeaux du Chili accueillent le client dès le seuil, puis c’est Agata, Léo, Alexandra ou Lorena, les serveurs. C’est peut-être la musique qui vous attirera dans ce bistro tout en longueur, des musiciens animent régulièrement ce lieu les soirées de week-end. Avec un second micro, la salle participe rapidement, quelques-uns dansent sur des musiques populaires du monde entier.

Depuis le printemps 2002, un reporter cinquantenaire, Jorge Triviño, a ouvert son bistro à deux pas de la place des Vosges, quartier où les spécialités françaises foisonnent pour les touristes. L’ambiance chaleureuse et festive tranche avec le calme du quartier, ce qui leur a valu des problèmes d’intégration : mais maintenant, les riverains y vont déguster des cocktails de fruits frais ! « Le bistro est le lieu de la conversation et des rencontres, en tant que reporter, j’ai passé ma vie dans des bistros », explique Jorge. De fait, il continue son activité et c’est surtout sa fille, Agata, (jolie, passionnée, brune ? ) qui tient ce bistro avec beaucoup de passion au point d’écourter ses vacances parce que son bistro lui manque.


Ce rendez-vous des Chiliens à Paris n’a rien d’un club fermé et le tout venant est accueilli chaleureusement. Agata vous fera découvrir les spécialités chiliennes, pas de carte mais des ardoises et les conseils des serveurs contribuent à la convivialité. Emilio aux cuisines fait des merveilles : les empanadas, chaussons fourrés au fromage ou à la viande (5 et 6,5 €) sont servis par quatre avec du pebre, sauce à base de coriandre, tomates, oignons. Ou encore le ceviche, poisson mariné dans du citron avec de l’huile d’olive entre autres, un régal de fraîcheur en été (8€). Si vous avez un bon feeling avec les serveurs ou que vous commencez à hanter les lieux, Agata vous fera déguster le Pisco Sour, spécialité chilienne, un alcool de raisin. (qui titre combien de degrés)

Le Cap Horn affiche sur ses murs d’énormes tableaux d’artistes chiliens, avec quelques expos par an. Une grande banquette en velours couleur aubergine, très confortable, tranche avec le style du reste du mobilier, en bois et osier façon salon d’extérieur. Des coquillages font office de cendrier sur de petites tables carrées en mosaïque colorée. Vieux luminaires pour la salle et spots hi-tech pour les tableaux : le contraste fait aussi le charme du lieu.
A ne pas rater : le 18 septembre, fête nationale au Chili, le bistro fait la fête…

Stéphanie Malek


Agrandir le plan 




PARIS 4EME

café, bar, bistrot

Le Cap Horn
8 rue de Birague,
IVème
Tél. : 01.42.72.34.50

Métro : Bastille

Tous les jours de 11h à 2h, sauf lundi jusqu'à 16h

Contact


Menu à 12 € : perche du Nil frite, légumes forestiers, salade + tarte aux poires coulis de chocolat chaud. Cocktail Pisco Sour : 7 €