Le Café Louis Philippe, touristique mais tellement typique !

0

Vue du dehors, cette maison n’aurait pas déplu aux romantiques de Delacroix à Hugo jeune. Un superbe emplacement entre Notre-Dame et le Marais, derrière l’Hôtel de Ville, donc forcément touristique. Il se trouve que les Parisiens sont toujours aussi tombés sous le charme de ce bistro, qui les accueille depuis 1851. Et quels clients, les couples présidentiels Pompidou et Mitterrand avaient l’habiture de s’y poser. Aujourd’hui ce sont les artistes qui vienent siroter un verre à la sortie des concerts de l’église Saint Germain, du théâtre de l’île Saint Louis ou de la cité des arts. La décoration est restée la plus proche possible de l’époque, avec quelques rafraîchissements. A l’intérieur, le comptoir tient du vrai bistrot avec ses habitués et son patron chambreur.

louisphiliipe2

Carrelage, grands miroirs qui annoncent les plats du jour ou encore « Café 10 c. » en écriture liée et dorée, vieilles plaques de publicité par exemple pour le chocolat Meunier. En été, la terrasse fleurie est agréable. Quant à l’étage, il est plus calme, avec des vues panoramiques sur Notre-Dame d’un côté et l’église Saint Gervais de l’autre (n’hésitez pas à demander les fenêtres en réservant). Une table avec banquette ronde offre à l’étage un coin familial de tranquillité.

SONY DSC

L’étage : pour y accéder, un seul moyen, l’escalier en colimaçon. Très étroit, on ne s’y croise pas et le demi-tour y est difficile : il est classé monument historique. Il s’agit d’un morceau des premiers escaliers de la tour Eiffel, escaliers qui ont été remplacés à cause de leur étroitesse et qui ont été vendus aux brasseries des quais de Seine.

Le patron des lieux, M. Girousse, originaire de Haute-Savoie, a décidé d’y proposer des spécialités de toute la France : boudin, bœuf bourguignon, gratin dauphinois. Les plats phares de ce bistro sont les œufs brouillés aux cèpes, les ravioles de Romans au pistou, spécialité de la Drôme, et le canard aux cerises. Les vins ne sont pas exhaustifs, mais ce sont tous des vins de propriété.
La clientèle est bigarrée, entre touristes de tous âges, fonctionnaires ou cadres le midi, « ça va du jeune en baskets au cadre en nœud papillon », résume un serveur.

Le Louis Philippe
66 quai de l’Hôtel de Ville – 75004 Paris – Tél. : 01.42.72.29.42
Métro : Pont Marie
Ouvert tous les jours de 10h30 à 1h.
Menu à 18€ (entrée – plat – dessert). En semaine pour le déjeuner le plat seul 12 €.

Formule entrée -plat ou plat dessert 15 €

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.