La Grille Montorgueil

0

grille1La Grille de Montorgueil est une classique institution du quartier depuis des lustres, bien connue des guides touristiques de la capitale.

Effectivement, la Grille de Montorgueil a de quoi séduire au premier coup d’œil. Le cadre est sympathique, les nappes à carreaux bien comme il faut, et la tenue tout à fait correcte. Un vrai bistrot français de film américain.
Dommage que l’adresse se soit tout simplement endormie sur ses lauriers. Le menu à 15 euros relève de la fanfaronnade puisqu’il implique en fait de choisir parmi les plats du jour ceux qui sont les plus banals. Pour ce prix là, c’est donc artichaut vinaigrette ou avocat crevette en entrée, puis tagliatelle carbonara ou paupiette de veau en plat. On a vu plus décoiffant.
D’ailleurs sans surprise, la paupiette de veau est sans âme, et le persil des pommes de terre « sautées » parvient à peine à donner du parfum à l’ensemble. L’île flottante arrive tout juste à ne pas faire complètement couler l’impression générale. Quant aux plats à la carte, si le faux filet parfaitement tendre relève quelque peu le niveau, le goût ne suit pas et la garniture manque singulièrement d’un grain de folie. Ce n’est pas le panneau indiquant « provenance Communauté Européenne » qui fera passer l’impression : ici la touche personnelle n’est pas de mise et le style de la maison semble plutôt être le « pas cher et copieux ». Cherchez l’absent.
Quant au vin, il est à l’image du reste : un peu standardisé. Si la « clientèle cosmopolite » (comprenez : « les touristes ») doit sans problème y trouver la bouteille de Bordeaux qui étanchera sa soif de clichés pour 25 euros, le rouge proposé avec le menu est du tout venant (lequel rouge est pourtant estampillé « Grille de Montorgueil »…). Dommage, car il existe de nombreuses adresses dans les parages qui savent allier pour ce prix là simplicité et véritable originalité.
En somme la Grille Montorgueil est une affaire commerciale qui tourne plutôt bien, ce qui n’a rien d’étonnant vu son emplacement. Parmi les sept restaurants que possède son propriétaire, c’est probablement celui qui occupe le segment de marché « cuisine traditionnelle ».
On viendra à la rigueur y boire un verre au comptoir, merveille de zinc poli qui serpente depuis plus d’un siècle face aux bouteilles du bar, avant de refermer la grille et d’aller déjeuner ailleurs.
Etre installé en plein quartier Montorgueil prive de bien des chances : en particulier celle d’avoir besoin d’être inventif sur le goût et irréprochable sur la qualité pour se faire un nom.

E.L

La Grille Montorgueil
50, rue Montorgueil
Paris 75002.
Tél : 01 42 33 21 21
Métro : Les Halles, Etienne Marcel ou Sentier

Ouvert tous les jours de 8h à 2h du matin

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.