A.Noste, à nous les tapas du père Duboué

0

Noste_duboueOn ne change pas une formule landaise qui marche ! Après l’Afaria et Dans les Landes, la troisième adresse de Julien Duboué (ci-contre à gauche avec son chef et associé Bruno Dumont) poursuit cette folle virée landaise dans Paname. A Noste -chez nous en patois- dénote dans cette rue du 4 septembre ponctuée de brasseries toutes plus traditionnelles les unes que les autres. Dans ce vaste endroit sur deux niveaux, tapas au rez-de-chaussée , « gastro » au 1er, Julien Duboué a trouvé un endroit à sa mesure.

Noste_salle

En bas des hautes tables d’hôtes s’alignent autour de l’Estafette Renault transformée en food-truck customisé. Définitivement sédentaire, la camionette est vouée à débiter les taloas à emporter, le sandwich basque, soit des galettes de maïs bio fourrée selon les versions au confit de canard, au chorizo ou encore à la poitrine de porc (6,50€).

Question tapas, une trentaine de propositions drôles et virevoltantes qui font parler d’eux à chacune de leurs passages entre les tables. Tout cela appelle le partage et la rigolade, une sorte de renaissance de l’esprit bistrot originel. Les juges des divorces devraient y organiser leurs audiences de conciliation !

Noste_huitre
Le tartare de magret aux huîtres (6€) donne le ton. A la fois terre et mer, aigre-doux et iodé, il a la suavité des lèvres d’une Pompadour passant sa première nuit avec Louis XV. Faites-le suivre par un nem de canard croustillant sauce Thaï (15€). Tant il est vrai que le canard ici a plus le droit de citer qu’aucun autre animal. Landes obligent. A découvrir ce cœur de canard en persillade. L’exception aux tapas, c’est le magret grillé aux sarments qu’un copain producteur d’irouléguy lui envoie. (pour deux 42€).

noste

Les poissons ne sont pas oubliés. Exemples : le fish and chip’s de raie, sauce Tartare, ou les rillettes de sardines. Et bien sûr, les cochonnailles qui sont celles d’Eric Ospital (planche de charcuterie à 15€) mais le pressé de cochon du pays aux condiments basques demeure d’une fraîcheur déconcertante. Arrosez le tout d’un vin de comptoir et de copain pour rester dans l’esprit comme un gascogne ou un morgon bien délié qui en fera autant de votre langue. A la nôtre, A.Noste !

A. Noste
6 bis rue du 4 septembre
75002 Paris
Tel. 01 47 03 91 91
Métro  : Bourse ou Quatre Septembre
Le soir en deux services avant et après 21h30.

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.