La Renaissance

0

La Renaissance, comme au cinéma

Le cinéma a bien eu raison de s’intéresser à la Renaissance, et de le prendre souvent pour un décor car c’est un joyau de bistro des années 30, bien ancré dans la vie du quartier avec une belle terrasse sur la longue rue Championnet.

renaissance2

renaissance-salle1

Dans l’arrière-salle, on peut y être aussi très tranquille à l’instar de Jean-Pierre Cassel, dans le Mouton Enragé de Michel Deville où la Renaissance constitue le QG de ce démiurge qui pousse son ami Jean-Louis Trintignant à devenir un séducteur sans limites vivant ses aventures par procuration.

Pas refait, pas touché, mêmes les banquettes sont bien défoncées et alors, en ces temps d’artificialité bistrotière, la Renaissance est un joli gage d’authenticité. Du coup, pas mal de professionnels du cinéma le fréquentent assidûment.

Depuis août 2006, c’est un natif de Boulogne-sur-Mer, Claude Langagne, qui a repris avec son associée, Maïva les rênes du bistro. Jolie rupture après 27 ans passés dans l’ingénierie informatique. Ouf, il a gardé le chef.

renaissance4

Il y a les basiques du bistro tant dans les entrées (autour de 5/7 €) assortiment de charcuterie artisanale du Béarn ou filets de hareng et pommes tièdes, oeufs mayonnaise à l’ancienne), que dans les plats autour de 12€, (tartares maison pommes sautées, poulets entrecôtes, andouillette). Les salades sont à 10 €. Les assiettes sont plutôt copieuses, savoureuses et bien présentées. On aurait bien aimé une formule entrée, plat, dessert.

Côté Bacchus, la carte des vins propose une jolie sélection d’une quinzaine vins  avec des bouteilles encore abordables à partir de 17 € par exemple pour un bourgogne aligoté de 2002 ou un vin de Pays du Moulin de Gassac, la même maison qui produit le Daumas-Gassac. Pour les rouges, les petits Bordeaux dominent à peine. Tous ces crus mettent en soif et délient parfois les langues et il n’est pas alors rare que l’on se mette à échanger de tables en tables. Et c’est alors l’heure de la Renaissance républicaine…

La Renaissance – 112 rue Championnet – 75018 Paris – Tél. : 01 46 06 01 76
Métro : Jules Joffrin
Site internet

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.