A la Pomponnette

0

A la Pomponette, musée bistrotier ou bistrot muséifié ?

On est toujours un peu confit en dévotions devant les affaires historiques. Et « A la Pomponnette » en est une. Pivot de la rue Lepic, elle est intimement liée à l’âme de Montmartre. Créé en 1909 par Arthur Delcroix, elle a pris son nom actuel quatre ans plus tard au lendemain d’une fête mémorable.

salle2-pomponnette

salle-pomponnette

Hélas, la muséification bistrotière a tendance à givrer le mythe. Surtout si l’on s’attend à un bistrot rempli de bonnes fourchettes coude-à-coude avec une patronne gouailleuse et que l’on se retrouve un midi de juillet posé sur une terrasse somnolente et une salle vide très loin de la java poulbotière. Mais quelle affaire n’a pas sa marée basse hebdomadaire ?

salade-pomponnette

Tant pis ! Faute de représentants de la cinquième génération patronale de la Pomponnette, on pousse la porte du bistrot musée pour admirer la patine du lieu. Reste à faire marcher son imagination pour entendre les refrains des chansons des poulbots, les commandes annoncées ou le bruit des verres de blanc sur le comptoir.

comptoir-pomponnette

Question assiette, la Pomponnette suscite le débat. Mais le fait qu’on y croise des vrais Montmartrois venus y casser la croute tend à prouver que ça tient la route. A midi, formule à l’ardoise, entrée-plat ou plat -dessert n’est pas vilaine.

A 18 €, sur une terrasse tranquille en plein cœur de Montmartre c’est acceptable. On peut y grignoter une salade de poulpes ou des tartines de chèvre au romarin ou des plats gente sauté de veau. En tout cas, la qualité semble plutôt au rendez-vous, c’est une vraie purée bien assaisonnée et passée en presse purée.

plat-pomponnette

Sinon à la carte, c’est un peu plus badaboum avec des entrées autour de 12 € genre Os à moelle (12€), maquereau au muscadet (11 €), salade d’artichauts rôtis et jambon cru italien, hareng pommes de terre tièdes (11€). En plat, trois viandes sont proposées en sauté à 22 €, (bœuf, agneau, veau) et on note du canaille comme la tête et langue de veau sauce ravigote (26 €) ou l’émincé de rognons de veau flambé au cognac (26€). Tartare de bœuf gratiné ou méditerranéen à 21 € paye l’ascension de la Butte…Des prix qu’on pourra juger un tantinet élevés d’autant qu’aucune mention valorisante (AOC, race à viande, label) n’apparait sur la carte. Léger iatus quand on se revendique de la tradition.

creme-brulee-pomponnette

A la Pomponnette – 42 de la rue Lepic – 75018 Paris – Tél. 01 46 06 08 36
Métro : Abbesses
Formule du midi : 20€ entrée-plat ou plat-dessert (À choisir parmi les suggestions sur l’ardoise.).
Site internet

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.