Casa Luca

0

Casa Luca, luxueuse et chaleureuse trattoria de l’avenue Niel 

casa-lucaSur le haut de l’avenue Niel, à côté de la Fnac Ternes, cette Casa Luca lancée en novembre 2014 par le groupe Richard Hôtel et Restaurants diffuse une lumière chaude orangée qui donne envie de pousser la porte.

Cette première impression d’un endroit chatoyant n’est pas démentie à l’intérieur. Chose peu banale dans le milieu des cafés-restaurants, le lieu a été pensé par une créatrice, Karine Lewkowicz, à qui l’on doit aussi la brasserie Lazare d’Eric Fréchon. Pour cette trattoria luxueuse, la recette de la créatrice tient en grande partie dans la maîtrise de la lumière. Bien sûr, il y a quelques motifs en relief aux murs et au plafond sans oublier le bois et le verre des bouteilles polychromes et des miroirs. Tout participe à cette température chaude de la lumière. Question espace, la cuisine en vue derrière le comptoir comme un poste de machine, signe là une belle maîtrise de la géographie d’un lieu.

casa-luca-salle
Ma que cosa mangiamo ? Visiblement Casa Luca déploie une carte avec des plats qui ne singent pas l’« italianité » chère à Roland Barthes. La carte est un coup de botte garibaldienne. Des « tagliatelle e capesante » (26€) , aux pizzas (de 14 à 19€), carpaccios (17 à 19€) et autres bruschetta, sans oublier les scallopina parmigiana ou en plat du jour un bodro di pollo, sorte de poule au pot italienne. Le risotto au safran avec ses petits champignons est saupoudré de copeaux de parmesan qui fondent doucement à l’égal de votre humeur

casa-luca-jambon

casa-luca-legumes

casa-luca-risotto

En cuisine, Johan Chave, chef toscan par le sang de ses aïeux, fait prendre conscience qu’envoyer des spécialités transalpines n’est pas moins complexe que travailler du traditionnel gaulois. Car un bon chef italien se doit de souffrir du même syndrome que le lapin d’Alice au Pays des Merveilles qui craint d’être toujours en retard. Ainsi le chef peut faire face à dix timings de front. Entre les différentes pâtes cuites à la minute, les risottos qui ne supportent pas d’être oubliés dix secondes au fond de leur poêle et les pizzas aux « mozzas » palpitantes, il y a de quoi perdre la boule surtout si le coup de feu est très chaud. Mais voilà avec ses seconds et sa bonne humeur, il semble en falloir plus pour troubler le chef.

casa-luca-chef

casa-luca-pates
La carte des vins est puisée au même tonneau… Avec une petite sélection d’IGT (Indicazione Geografica Tipica, l’équivalent de nos IGP- NDLR) pertinente pour un premier contact avec les cépages et les appellations transalpines comme ce Barbera d’Alba Ruvei, rouge piémontais charpenté comme un paysan du Po qui s’appellerait Luca et qui serait aussi gai qu’un Italien quand il sait qu’il aura de l’amour et du vin…

casa-luca-bar

Casa Luca – 12 Avenue Niel, 75017 Paris – Tél. 01 46 22 68 17
Menu entrée-plat ou plat-dessert à 21 €
A la carte : 45 à 55 €

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.