Au Petit Chavignol

0

Bernard Roque-Bouges est le patron de Au Petit Chavignol. Une bonne adresse dans le XVIIe rue de Tocqueville. Avec son épouse Laurence, ces deux originaires de Laguiole mettent une infatigable énergie à satisfaire leurs clients depuis des années. Bernard sait dénicher des petits crus du beaujolais non filtrés qui laissent pantois, le palais en joie.

chavignol-patron

Au Petit Chavignol c’est un bistrot à l’ancienne sans chichis. Le genre d’endroit où le brassage social se fait pour communier autour d’une bonne assiette.

De fait, le bistrot aligne des bons plats pour toutes les bourses. Du Bœuf bourguignon tagliatelles fraîches ( 12,50€) au tartare de veau d’Aveyron label rouge (23€) sans oublier des plats un peu plus « pointus » comme cette surprise de bœuf aubrac, un morceau de choix pour les connaisseurs de viande qui vaut bien des filets.

chavignol-surprise

chavignol_roquebouge1
Le patron, Bernard Roque-Bouges est donc de Laguiole. Ca ne se voit pas du premier coup d’œil, puisque l’affaire évoque plutôt son lyonnais genre bouchon avec des ceps de vignes et une carte de vins de propriétés où figure toutefois du Marcillac de chez Philippe Teullier. Comme l’indice d’une origine aveyronnaise…

chavignol-vin

chavignol-confit-canardOn ne sera donc pas surpris de déguster ici des tripous de Naucelle immanquablement servis avec des pommes vapeurs. Ou des saucissons et saucisses de chez Conquet. Et surtout une belle ronde des fromages de l’Aveyron, avec Ecir et tomette de l’Aubrac, sans oublier les fourmes de Laguiole AOC de 6 et 18 mois d’âge de Jeune Montagne et le Roquefort Coccinelle… Mais le patron n’oublie pas le nom de son établissement et sait faire honneur au crottin de Chavignol.

Il y a parfois une véritable expertise du vin chez certains patrons de bistros rouergats. Bernard Roque-Bouges, détenteur de la Bouteille d’Or 2003 , originaire de Laguiole et patron de Au Petit Chavignol en est une bonne illustration. Son bistrot est l’une des très bonnes adresses du 17e arrondissement en matière de bistro à vins.
Bernard Roque-Bouges est le premier à vous faire découvrir des petites merveilles produites des quatre coins de France. Sa sélection lui permet de répondre aux demandes d’amateurs de vins les plus pointues qu’il s’agisse de vendanges tardives alsaciennes ou d’un faugères hors norme. Si on a un peu de sous, il faut vraiment se laisser faire. L’ami Roque-Bouges vous sortira une côtes-de-nuit village 1999 signée Michel Mallard propre à vous faire oublier un an de tracas et de soucis. Il a aussi des pinots d’Alsace envoûtants.
Ce qu’il y a de bien avec Roque-Bouges, c’est qu’il a son goût, qui n’est pas celui de la tendance. Il sait parler du vin avec expertise sans que l’on soit perdu. On sent une profonde connaissance basée sur des entretiens profonds avec les vignerons, nombreux qui viennent le voir. Bref, si vous cherchez une bonne expertise bachique sans chichi, le gars Roque-Bouges est tout indiqué.

Au Petit Chavignol – 78, rue de Tocqueville – 75017 Paris – Tél. : 01 42 27 95 97
Métro : Malesherbes
Fermé le dimanche

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.