La Manufacture

0

Difficile de nier la popularité de ce bistrot qui semble rallier tout le quartier. Des ouvriers du bâtiment venus s’accouder au comptoir pour un petit noir, aux couple de retraités venus renouer avec la vie active en passant par les collègues de travail heureux de laisser le carcan.

manufacture-salle

manufacture-salle1Chaque midi, les mandibules sont au turbin à la « Manufacture ». Un beau bistrot justement baptisé en référence aux proches « Gobelins » sur l’avenue éponyme. A l’intérieur, le décor évoque davantage Les Temps Modernes de Chaplin que les tapisseries du siècle du Grand Louis : poutres métalliques IPN, gros lampadaires, comptoir à tiroir, casque de chantier accroché au mur… mais aussi bouquet de fleurs.
Le service du midi est dense et bruyant, mais c’est la vie. Il faut dire que la formule à 14€ (E+P ou P+D) ne manque pas d’attraits. S’il ne s’agit pas de grande gastronomie, il y a de ces inventions de bistrot contemporain qui fonctionnent bien dans le palais.

manufacture-platComme le croustillant de canard tendre et suave ou ce filet de bar sauce vierge et riz aux légumes en plat du jour.

manufacture-plats

La carte est également éclectique. A l’incontournable pluma iberica snacké purée maison (18,80€), répond le « fish and ships comme à Brighton »(14,50€) façon de se remémorer Quadrophénia. De fortes influences transalpines et hispaniques comme le gaspacho, sans oublier un risotto à la crème de morilles, poêlée de petits gris en persillade (16,90€) ou des classiques bistrotiers de bon aloi bien exécutés. Le bœuf bourguignon est franc et savoureux. Il est avec des bons morceaux et accompagnés de légumes oubliés al dente. Pas filandreux, il n’a rien d’une reconversion d’un reste de viande au fond d’une assiette. Le chapitre des desserts parlera aux sensibles au sucre. Un tiramisu pistache et framboise tente de défier le trifle framboise et rhubarbe au mascarpone.

La Manufacture – 62 Avenue des Gobelins, 75013 Paris
Métro : Place d’Italie

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.