Le Préau

0

Le Préau, récréation des sens, des papilles aux pupilles

« Au départ, j’ai imaginé un grand tableau noir sur le mur du fond, et tout est venu de là ». C’est la vision de Nathalie Hakimian, 40 ans, qui a décidé au printemps 2004 d’ouvrir un bistro où elle partagerait sa passion du vin.

Elle quitte son poste de directrice marketing des hôtels Mercure : « Je voyageais dans le monde entier pour apprendre aux employés à connaître le vin et à le servir. A la fin, je n’avais plus qu’une envie, c’était de ne plus voyager ! », se souvient-elle.
Elle a donc posé ses valises et sa cave à vins dans le quartier de la Bastille où elle a passé son enfance en vraie Titi parisienne. Autre lien avec l’enfance : le thème de l’école qui se décline dans la déco, de la carte de France au mur, en passant par la carte des vins calligraphiée à la main dans un petit cahier d’écolier. BD et volumes de la bibliothèque rose font office de bibelots, pour la plus grande joie des enfants. Car c’est un bistro où les parents emmènent volontiers leurs enfants dîner, chose rare dans ce type d’établissement.

preau

Au menu, pâtes, viandes, poissons, et surtout d’énormes salades, avec toujours des indications d’accompagnement en vin. La finition est soignée : la mousse au chocolat, légère et bien noire, est servie avec une branche de groseilles et deux petites feuilles de menthe. Le cahier des vins est bien rempli, Nathalie ou le très souriant serveur Jamel orientent les indécis. « Mon préféré, c’est un Epineuil de la maison Brocard, je connais bien ce producteur, il fait un vin rouge léger, fruité et doux. [20 € la bouteille] Il y a aussi un petit vin de terroir du Languedoc, le Jacques Arnal, c’est un rouge corsé [23€ la bouteille] », explique Nathalie avec une lueur dans le regard.

Nathalie Akimian a ouvert en 2014 L’Autre Préau, rue Réaumur dans le 2ème arrondissement.

Nathalie Hakimian, un « amateur avertie » du vin 
akimian« Quand j’ai ouvert ce bistro, j’avais un projet utopique : je voulais que les clients choisissent d’abord leur vin avant leur repas », se souvient cette jeune patronne de bistro. A 38 ans, Nathalie Hakimian se dit « amateur avertie » de vin, et a organisé son bistro, Le Préau, comme une cour d’école où il fait bon apprendre à déguster grands rouges et petits blancs.
Elle doit sa connaissance du monde du vin à son précédent travail, directrice marketing dans le groupe Accord. « Les hôtels Mercure avaient adopté le concept de proposer de grands vins à prix réduits en diminuant la marge. J’organisais des sélections avec dégustations à l’aveugle. Ça m’a permis de côtoyer les plus grands professionnels comme le sommelier Olivier Poussier de chez Lenôtre qui a le titre de meilleur sommelier du monde », explique Nathalie.
Elle a également constitué un carnet d’adresses de vignerons qui avaient une production trop faible pour être client du groupe Accor, mais dont le vin l’a charmée. C’est comme cela que l’on peut déguster au Préau la cuvée Jacques Arnal, un vin du Languedoc. En ouvrant son bistro, Nathalie a gagné en proximité avec le consommateur, car le vin « est fait pour être partagé », premier théorème que l’on apprend au Préau.

Le Préau – 18 bd Richard Lenoir – 75011 Paris Tél. : 01 47 00 90 40
Métro : Bastille
Brunch le dimanche 15€

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.