A la Française

0

Le coquetel à la Française…

Réunir dans un même endroit un bar à cocktails et un bistrot franchouille, n’est-ce pas marier l’eau et le feu ? Donner l’envie de pasticher la chanson de Nougaro du jazz et la java « quand le bar est là, le bistrot s’en va ? »

Dans une ancienne salle de billard du quartier Charonne, Stephen Martin, meilleur mixologiste de France 2009, ayant œuvré dans des bars de grands hôtels, a tenté l’expérience. Il a souhaité réconcilier les deux cultures en s’appuyant sur l’histoire et l’origine 100% française.

alafrancaise_salle

Un endroit sur deux niveaux : en haut troquet tradi, en bas un bar à cocktails dans une pénombre étudiée pour faire scintiller les centaines de bouteilles derrière le comptoir. Toute la richesse des liqueurs et eaux de vie métropolitaines, sans oublier les rhums des îles.

Le bistrot du haut est clair avec ses murs parsemés de vieilles pubs d’alcools français. Claire également l’ardoise, un chouïa canaille, avec une terrine de tête de veau en entrée, le confit de canard et filet mignon à la moutarde (12,50€), sans oublier l’entrecôte de charolais (300 g) grillée à la béarnaise (19,50€). En dessert, on peut opter pour un un nougat glacé maison. Une carte de vins puisés chez Richard plutôt bordelaise avec par exemple ce graves Château Haut-Selve 2011 à 25€.

C’est au sous-sol qu’on tombe sur le master du shaker. Avec son chignon et son visage figé par la concentration, Stephen Martin,évoque un samouraï occidental en plein kata à la scénographie hyper étudiée. Comme par exemple quand il vaporise son cocktail d’un nuage de liqueur d’Aloe de chez Vedrenne. Et le bonhomme est bluffant pour ouvrir votre palais vers des voies inconnues.

bar-a-la-francaise
L’homme met en avant une sélection de « coquetels » bien à lui tous réalisés avec des produits d’origine France (autour de 8€). Ainsi, les Brésiliens n’ont qu’à bien se tenir avec cette Caïpirinha au Byrhh et framboises. Plus emblématique du lieu : cette « Parisienne ». Mix de Noyau de Poissy, de liqueur d’Aloe, de coulis de framboise et de sauvignon. Peu sucrée, fraîche comme une cerise cueillie à l’aube et gentiment fruité, cette « Parisienne » peu superficielle se révèle finalement très subtile.

alafrancaise_barman

A la Française – 50 rue Léon Frot – 75011 Paris
Métro : Charonne
Formule du Midi : Entrée-plat ou Plat-dessert 13,50€ / E+P+D 16,50€

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.