Il était un restaurant, Pirouette…

0

Voilà un restaurant baptisé en souvenir de la rue Pirouette qui disparut en 1860 avec l’édification des regrettés pavillons Baltard. La rue Pirouette fut longtemps le lieu du pilori, celui où le bourreau de Paris procédait à son office.

pirouette2

En tout cas, dans ce beau restaurant contemporain, haut de plafond, lumineux avec mezzanine et étagères remplies de bouteilles à deux pas du Forum des Halles, on est plutôt dans la jouissance que dans la souffrance. De grandes baies vitrées et l’omniprésence du bois donnent au restaurant air d’atelier. On y va pour la cuisine du jeune chef Tomy Gousset formé au Meurice. Un gars qui joue de son piano sur une large gamme avec une bonne maîtrise et qui offre donc aux clients de Pirouette une cuisine à cheval entre le gastronomique et le bistrot.

pirouette_cousset

En entrées, œuf parfait, espuma de fromage blanc et crème de carottes au miel, alouette sans tête façon pirouette (16€) en plats mignon et joue porc confite, caponata ( 24€), riz de veau gratinés au comté, asperges & noisettes ( 30) raie sur arrête, purée de piquillos & lomo (26€)…
Au dessert, le riz au lait, caramel beurre salé fait oublier toute idées de calories. Plus surprenant, l’ossau-iraty et sa confiture de cerises noires, mi-salé/mi-sucré mais franchement onctueux.

Question vins, le « coef » est un peu lourd mais les vins sont bien choisis. Il faut dire que l’un des deux associés est justement consultant dans le vins. Il sait vous trouver des petits crus rhodaniens qui vous titilleront le palais avec une bonne longueur comme ce Vinsobres domaine Jaume qui en fait de sobriété fait plutôt dans la gaieté.

Pirouette

5, rue Mondétour
75001 Paris
Tel :  01 40 26 47 81 
Métro : Châtelet

Menu du midi ; entrée-plat du jour 18€
Menu tous les jours à 38 € entrée-plat-dessert
A la carte : 45/50 €

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.