Pinxo, si tu pintches pas, tant pis !

0

L’esprit Pinxo, c’est l’esprit tapas qu’on pioche (qu’on pintche) et qu’on partage. Cette petite portion où l’âme culinaire basque exprime la convivialité de sa gourmandise. Comme le haïku du poète japonais, il y a quelque chose de fugitif et à la fois de perçant comme une flèche traversant l’air. Le chef landais Dutournier s’est fait plaisir quand il a lancé cette affaire plus ethnique et plus détendue que son « Carré des Feuillants ». Ici c’est la règle du partage avec des plats présentés en portions. Ça détend les déjeuners d’affaires avant la signature…

pinxo_cook

pinxo_huitre_fg1Evidemment on est très loin de l’ambiance du bar de banlieue de Bilbao. Surtout que le lieu fait office de restaurant de l’hôtel Renaissance Paris Vendôme à deux pas des Tuileries. Avec les pinxos, on est un peu dans le modélisme mais ça fait mouche au palais. On peut tomber sur le suprême de volaille truffé ou le tartare huîtres/foie gras (ci-contre) assez enthousiasmant. Il y aussi l’émincé noix de saint-jacques, ravioles de confit de canard gâteau basque, pastille d’agneau, ça va Les pinxos sont exécutés en cuisine ouverte sur un grand comptoir, ce qui ajoute à la convivialité.

pinxo_chipiron

pinxo-chefLe chef Fabrice Dubos impulse un sérieux rythme du Pinxo avec un sens aigu du crescendo. Cela peut commencer par des noix de ris de veau snackées (32€) ou un formidable crabe royal en rouleau végétal. Mais il peut  aussi aligner des mets plus trapus comme des pieds de cochons pistachés en cromesquis. En plats, des chipirons fricassés le disputent à un boudin du sud-amour pomme moutardée (17€), mais le bœuf de Chalosse n’est jamais très loin On peut le trouver en carpaccio (18€) ou en tartare Rossini avec foie gras et coulis de truffe ou cuit épais à la plaque (24€). Pas question d’oublier le pays.

pinxo_volaille

Vu le cadre, le midi, les tarifs demeurent acceptables surtout comparés à quelques brasseries voisines aussi assommantes en tarifs que déprimantes en goût. Des exemples ? L’assiette du moment à partager à partir de 14 € avec des verres à partir de 5€, on n’est pas dans le rédhibitoire. Et une belle carte ouvrant sur tous les vignobles avec des vins d’auteurs comme ce Pic St Loup la Grange de Thieri 2010 – 28 €. De quoi repartir sur une tournée de pintches !

– les assiettes du moment à partager à partir de 14 €
– la cocotte du jour garnie à 19 €
– Prix moyen à la carte 30 € / 40 €
– côté cave :
sélection de 10 vins au verre à partir de 5 €
120 références de vins authentiques à partir de 25 € la bouteille

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.