Trois Rivières VSOP

0

Difficile d’échapper aux Trois rivières. Ce ne sont pas l’Aube, le Loing, ou l’Yonne en crue mais ces martiniquaises qui ont donné le nom à l’un des rhums les plus célèbres de l’île. Le groupe Chevrillon qui produit également les rhums martiniquais La Mauny et Duquesne semble bien décidé à faire couler en Europe et en France ces Trois Rivières en surfant sur le regain qui s’attache aux vieux rhums élevés sous bois.

D’où la campagne de promotion du Trois rivières et cette mise en avant de la Réserve Spéciale d’un rhum vieux agricole qui a pris le temps de  vieillir en fûts de chêne pendant plus de 5 ans. Au nez, on est sur des notes d’épices, de fruits secs et tabac blond. En bouche, et contrairement à certains de ses homologues panaméens ou cubains plus onctueux, le Trois Rivières même en formule VSOP conserve ce soupçon d’âpreté, cette pointe de rusticité qui rappelle ses origines agricoles et la vie dans les champs de cannes. Malgré le chêne français de ses fûts, il reste fidèle à ses racines, voilà pourquoi on y prend facilement goût. Moins sans doute que  Joey Star qui semble en avoir fait son élixir de vie dans sa version blanche à 55°.  Mais évidemment on peut diluer ce VSOP avec du bitter et du citron pour le civiliser dans un bar de Palace. Cela ne lui fera perdre pour autant toutes traces de ses origines.

Trois Rivières VSOP Réserve Spéciale 40°, 70cl, disponible chez les cavistes

Prix moyen conseillé : 42 €

Partager sur :

Les commentaires sont fermés.